La désinfection par lumière pulsée

La décontamination biologique grâce à la lumière pulsée est apparue dès les années 1970 au Japon.

Quant à lui, le premier brevet est déposé en 1984 par Hiramoto qui a travaillé sur l’utilisation de lampes au xénon.

Depuis la fin des années 1980, de nombreuses études ont été menées afin de démontrer l’effet germicide de la lumière pulsée sur une gamme de produits variée : emballages, fruits, légumes, matériel médical, …

L’action de la lumière pulsée

Le traitement par lumière pulsée est un procédé athermique et écologique innovant de désinfection de surface qui utilise la technologie de la puissance pulsée pour inactiver les micro-organismes en les soumettant aux flashs intenses de lumière blanche de large spectre pendant des temps très courts (10-6 à 10-1 seconde) produits par une lampe à arc.

Chaque flash délivre une énergie de quelques joules par cm2. L’énergie par flash et le nombre de flash déterminent l’effet antimicrobien du traitement.

Dans ce procédé, la lampe utilisée émet des impulsions de lumière de longueurs d’ondes comprises entre l’ultraviolet et le proche infrarouge : environ 20 % d’Ultraviolets (UV de 180 à 380 nm), 30 % de la lumière visible (380 à 700 nm) et 50 % d’infrarouges (700 à 1100 nm).

Le spectre de longueurs d’ondes de la lumière émise par le procédé lumière pulsée est 20 000 fois plus intense que la lumière émise par le soleil à la surface de la terre.

Le traitement par UV continus est une méthode athermique, non chimique utilisé pour la désinfection de l’eau et des effluents, peut être également utilisée pour du traitement de surface et de l’air présentant une charge microbienne relativement faible.

Une lampe UV est protégée par une gaine de quartz. Cette gaine renferme du mercure et un gaz inerte, généralement de l’argon.

L’énergie électrique apportée ionise les vapeurs de mercure à un niveau d’énergie générant un rayonnement UV.

L’effet bactéricide est le résultat de réactions photochimiques. Les Ultraviolets sont des rayonnements lumineux invisibles pour l’humain. Les longueurs d’ondes courtes sont les plus énergétiques et ont la particularité de détruire les structures protéiques telles que l’ADN contenu dans les cellules des micro-organismes.

Cet effet détruit les cellules des micro-organismes et empêche leur réplication.

Une technologie propre

La technologie utilisant la lumière pulsée est qualifiée de « clean technologie ».

La lumière pulsée : une technologie de désinfection propre

Nous mettons l’accent sur une utilisation raisonnée des ressources naturelles, énergie, eau, matières premières dans une perspective d’amélioration importante de l’efficacité et de la productivité.

Notre volonté s’accompagne d’une réduction systématique de la toxicité induite et du volume de déchets, et assure une performance identique aux technologies existantes ou supérieure à celles-ci.

La désinfection par lumière pulsée ne génère aucun déchet contrairement à la désinfection chimique (lingettes, contenants, etc).

Nos machines de désinfection par lumière pulsée ne génère aucun sous-produit ni rémanence.

Des produits efficaces

Sanodev a développé et commercialisé deux gammes de produit utilisant la technologie de lumière pulsée pour la désinfection : AgroClean Light et LP.Box.

AgroClean Light :

AgroClean Light : désinfection par lumière pulsée

Le secteur agricole est connu pour être l’un des plus consommateurs en produits phytosanitaires ou pesticides.

Si l’on prend l’exemple de la pomme, plus de 200 produits sont susceptibles d’être retrouvés sur les fruits consommés.

La fin réglementée du glyphosate sera effective en 2021 et de manière générale les politiques engagées tendent à une réduction des pesticides. Les producteurs ont donc besoin de solutions alternatives.

Aussi, nous avons mis au point Agro Clean Light, un traitement post-récolte qui permet de détruire les germes grâce à la technologie de la lumière pulsée.

LP.Box :

LP.Box : désinfection par lumière pulsée

La LP.Box est une machine compacte et ergonomique, au format « bureau ».

Elle permet la désinfection de surfaces, liquides ou produits en éliminant les pathogènes présents.

La LP.Box a été testée sur plusieurs souches comme Escherichia Coli, Bacillus subtilis ou encore Aspergillus niger.

Elle permet également d’opérer la dégradation de phytotoxines, mycotoxines, alcaloïdes, résidus phytosanitaires et médicamenteux mais aussi de décontaminer des contenants ou des échantillons.

Totalement sécurisée pour l’utilisateur, elle ne nécessite pas de formation.

La LP.Box permet de répondre à des besoins très divers.

Elle est adaptée aux centres hospitaliers, des services d’aide à domicile, des ehpad, des commerces de proximité, des professionnels de santé, des services postaux et d’expédition, etc.

Nous désinfectons des objets aussi variés que des clefs, des smartphones, du matériel médical (endoscope, stéthoscope, …), des emballages, du courrier, des bocaux et contenants alimentaires.

La LP.Box s’adapte à la désinfection d’une très large gamme de produits. Elle peut également être couplée à un convoyeur et ainsi générer un circuit de désinfection continu.